Financement

Financer son permis

D’une part, il est possible de faire financer la préparation au permis de conduire B (code et leçons de conduite) par le compte personnel de formation (CPF), l’une des composantes du compte personnel d’activité (CPA).

La mesure s’adresse aux salariés ou demandeurs d’emploi pour lesquels l’obtention du permis de conduire s’inscrit dans la réalisation d’un projet professionnel ou favorise la sécurisation du parcours professionnel.

Le salarié ou demandeur d’emploi doit dans un premier temps activer son compte personnel d’activité afin de consulter ses droits. Il peut ensuite effectuer ses démarches sur le site moncompteactivite.gouv.fr , avant de transmettre son dossier pour le salarié à son Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA), et pour le demandeur d’emploi à son référent habituel.

D’autre part l’élève (scolarisé ou non) a la possibilité de prendre contact avec sa banque pour étudier les différentes possibilités de prêts à taux réduit ou à taux 0 % comme le « permis à 1 Euro par jour ». Le « permis à un euro par jour » s’adresse aux jeunes de 15 à 25 ans qui souhaitent passer leur permis de conduire (catégorie B et A1 et A2). Il permet de financer de 600 à 1200 euros du coût de la formation à la conduite par un prêt à taux 0. Le coût de la formation n’est pas réduit.

De plus certains organismes peuvent apporter des aides financières (centre de formation, région…).

Pour finir, nous pouvons aussi trouver ensemble différentes facilités de paiement à définir lors de l’inscription de l’élève.